Votre navigateur a besoin d'être mis à jour afin de profiter de toutes les fonctionnalités du site web d'Eneo Cameroon.

Firefox, Internet Explorer, Chrome, Safari

Production hydraulique

  • Fiabilisation et Amélioration de la disponibilité des équipements
  • Poursuite de la rénovation des équipements de puissance et de contrôle des centrales hydroélectriques :

A Edéa

Les travaux de rénovation et de réhabilitation des centrales hydroélectriques d’Edéa et de Songloulou sont deux chantiers qui à terme vont permettre d’augmenter leur capacité et de sécuriser ces installations stratégiques

  • 3 groupes vieux de 60 ans dont l’un était à l’arrêt avaient chacun une capacité de production maximale de 11 MW. Ils ont été remplacés par trois nouveaux groupes turboalternateurs de 16 MW chacun, d’où un gain net de 26 MW. Le premier groupe est installé et connecté au réseau depuis le 6 octobre 2010. Aujourd’hui, les moteurs d’Edéa tournent à 263 MW. Après les travaux la pleine puissance de production atteindra 278 MW.
  • Un chantier pharaonique : la construction d’un nouvel évacuateur de crues.
    - L’ancien ouvrage ne retenait plus assez d’eau et faisait perdre près de 16MW en période d’étiage en plus de mettre en danger la vie des exploitants.
    - Le nouvel évacuateur de crues permettra de retenir davantage d’eau
  • Le chantier : à ce jour, les 7 principales piles qui constituent l’ossature de l’ouvrage sont terminées. Pour réaliser une seule des sept piles, il a fallu mobiliser 241 personnes pendant 24 heures non stop pour verser 446 mètres cube de béton dans le coffrage. Chaque pilier mesure 9 mètres de haut, 3 mètres de large et 18 mètres de long.

Ce travail hautement dangereux et sensible ne peut se faire qu’en période de baisse du niveau d’eau du fleuve Sanaga.

SONGLOULOU (la fierté du Cameroun)

Les travaux, lancés en septembre 2008, de même que ceux d’Edéa ont consisté à rénover partiellement les rames 1 à 4 des conduites forcées de la centrale. L’objectif de ces travaux est de garantir à ce véritable poumon économique du Cameroun, un nouveau cycle de vie d’au moins 30 années.

Ce qui a été fait

  • Les joints d’étanchéité de la rame 1 à 4 des conduites forcées de la centrale entièrement ont été remis à neuf ;
  • Les défauts liés au gonflement du béton éliminés pour assurer la sécurité des hommes, des biens et de la production.
  • Coût des travaux : 13 milliards de francs CFA

Lagdo

  • Révision générale des groupes turbo alternateurs
  • Renouvellement du système de contrôle / commande
  • Essais de réhabilitation du système de refroidissement des groupes (filtres autonettoyants)

Production Thermique Interconnectées

  • Réparation du groupe à l’arrêt à LIMBE et Révision des autres groupes
  • Renouvellement de la centrale de DJAMBOUTOU

Production Thermique Isolée

  • Poursuite de la rénovation des centrales thermiques isolées par l’installation de nouveaux groupes ;
  • Acquisition des groupes mobiles pour réduire les temps d’arrêt suite aux incidents et aux opérations de maintenance ;
  • Démantèlement de certaines centrales isolées par le raccordement au réseau interconnecté des localités concernées : AMBAM, ENDOM, KOUSSERI, NKONDJOCK, MOUANKO, MAPE, BERTOUA (Réduction du taux d’utilisation).

image
SUIVI DE VOS DEMANDES

Evolution et devis électronique

image
FACTURE ELECTRONIQUE

12 Derniers mois & Alertes emails

image
RÉCLAMATIONS EN LIGNE

Suivi et relance

image
TRAVAUX & INCIDENTS

Programme par ville et quartier

ALERTES ENEO

Recevez nos Alertes en temps réel:

(Factures ; Impayés ; Travaux et Incidents)

RESTEZ CONNECTES

Retrouvez Eneo sur les réseaux sociaux

APPLICATIONS MOBILES

Smartphones & Tablettes