Votre navigateur a besoin d'être mis à jour afin de profiter de toutes les fonctionnalités du site web d'Eneo Cameroon.

Firefox, Internet Explorer, Chrome, Safari

Historique de l’électricité au Cameroun

Cameroun anglais

1929
: les centrales hydroélectriques de Luermann et Malale sont inaugurées et permettent de fournir l’électricité dans la région de Muyuka, ceci essentiellement dans les domiciles et les usines des colons (initiative privée).

1946 : il est créé un service public pour la fourniture de l’électricité qui a racheté la plupart des centrales privées installées par les colons.

1958 : construction de la centrale de Yoke.

 

Cameroun français

Avant la guerre de 1939-1945 : les premiers foyers d’électricité de Nkongsamba, Douala et Yaoundé ont été créés par l’Administration et exploités en gérance par des sociétés privées ou directement par elle-même.

1948 : la société d’économie mixte « Energie Electrique du Cameroun (ENELCAM) » est créée et chargée d’aménager l’usine hydroélectrique d’Edéa I sur la Sanaga pour l’alimentation électrique de Douala et Edéa dès le 1er janvier 1953. Cette centrale comportait à l’origine deux groupes de 11 MW, complétée par l’équipement de 1955 à 1958 de la centrale d’Edéa II comportant 6 groupes de 20.8 MW chacun ; parallèlement un troisième groupe de 11 MW était installé à Edéa I. Ce nouvel équipement a été réalisé pour permettre l’alimentation en énergie électrique des importantes installations d’électrochimie que la société ALUCAM venait de mettre en service à Edéa.

Ultérieurement, la centrale d’Edéa a été étendue grâce à l’équipement par étape entre 1966 et 1976 par ENELCAM d’abord et SONEL par la suite de la centrale d’Edéa III (cinq groupes de 20,8 MW chacun).

Cameroun indépendant

1962 : la « Cameroon Electricity Corporation (POWERCAM) » est fondée au Cameroun Occidental.

1963 : « Electricité du Cameroun (EDC) » est créée ; société d’économie mixte dont la majorité du capital social est détenue par l’Etat du Cameroun Oriental et les collectivités publiques ; elle a pour vocation de prendre en charge toutes les distributions publiques d’énergie électrique, ainsi que les moyens de production et de transport subséquents, à l’exception des centrales d’Edéa gérées par ENELCAM. Elle prend donc les concessions suivantes :

  • à partir du 1er juillet 1964, les distributions publiques de Douala et Edéa ;
  • à partir du 1er février 1966, les distributions publiques de Yaoundé, Bafang, Bafoussam, Dschang, Ebolawa, Foumban, Kribi, Maroua et Nkongsamba.
  • à partir du 1er janvier 1971, la distribution publique de Garoua ;
  • de 1967 à 1974, EDC a financé et mis en service les électrifications de 14 villes du Cameroun.

1973 : l’Etat du Cameroun engage des pourparlers devant aboutir à la fusion des sociétés ENELCAM et EDC pour constituer une nouvelle société.

1974 : en date du 18 mai : Création de la « Société Nationale d’Electricité du Cameroun (SONEL) » qui a en outre, mission de prendre en charge les distributions publiques dans l’ex-Cameroun Occidental.

La réunion de l’assemblée générale constitutive de la SONEL adopte les statuts de la société selon lesquels la SONEL est une société anonyme et d’économie mixte à caractère industriel et commercial ayant pour objet la production, le transport, la distribution et l’utilisation de l’énergie électrique au Cameroun. La première réunion du conseil d’administration a lieu et nomme :

  • NTANG Gilbert, Président du Conseil d’Administration
  • NIAT NJIFENJI Marcel, Directeur Général
  • NDIORO Justin et DAKAYI KAMGA Thomas, Directeurs Généraux Adjoints

1975 : Absorption de la POWERCAM par la SONEL

2001 (17 juillet) : Privatisation de la SONEL au bénéfice de AES-Sirocco Limited, une filiale de AES Corporation qui contrôlera 51% du capital ; Etat du Cameroun 44% et le Personnel 5%. C’est l’ère AES-SONEL.

2014 (23 mai) : Le Gouvernement du Cameroun signe l’accord qui octroie à ACTIS 56% des parts d’AES-SONEL et de ses sœurs KPDC et DPDC. Le 11 août 2014, le nouveau Directeur Général, Joël NANA KONTCHOU prend fonction et est officiellement installé le 19 août. Le 12 septembre 2014, le nouveau nom de l’entreprise est dévoilé au cours d’une cérémonie au Hilton Hôtel de Yaoundé, présidée par le Ministre de l’Eau et de l’Energie, le Dr Basile Atangana KOUNA. C’est l’ère Eneo Cameroon S.A (Eneo).

 

Eneo lance son nouveau portail de services sur le web : www.eneocameroon.cm

Pour télécharger le communiqué du 11 Novembre 2015 relatif au lancement de notre nouveau portail

Communication du Directeur Général d’Eneo Cameroon S.A. à la conférence IPAD

.Joël Nana Kontchou face à une centaine de décideurs du secteur électrique à Yaoundé : « Nous

PME Exchange : Pour leur efficacité, Eneo offre aux PME MyEasylight Newlook, un monde de facilités

Déployée au salon des PME à l’hôtel Sawa de Douala sur stand de 50m2, Eneo offre aux petites e

Note d'informations du 11 Novembre 2015

Pour télécharger la note d'informations du 11 Novembre 2015 cliquer sur l'image.


image
SUIVI DE VOS DEMANDES

Evolution et devis électronique

image
FACTURE ELECTRONIQUE

12 Derniers mois & Alertes emails

image
RÉCLAMATIONS EN LIGNE

Suivi et relance

image
TRAVAUX & INCIDENTS

Programme par ville et quartier

ALERTES ENEO

Recevez nos Alertes en temps réel:

(Factures ; Impayés ; Travaux et Incidents)

RESTEZ CONNECTES

Retrouvez Eneo sur les réseaux sociaux

APPLICATIONS MOBILES

Smartphones & Tablettes