Votre navigateur a besoin d'être mis à jour afin de profiter de toutes les fonctionnalités du site web d'Eneo Cameroon.

Firefox, Internet Explorer, Chrome, Safari

Communication du Directeur Général d’Eneo Cameroon S.A. à l’ouverture de la semaine du Polytechnicien

Semaine du Polytechnicien : Les challenges énergétiques au Cameroun : rôle de l’ingénieur polytechnicien.
A lire l'intégralité du discours du Directeur Général d’Eneo Cameroon S.A. à l’ouverture le 26 octobre.

Monsieur le Recteur,
Monsieur le Directeur de l’ENSP,
Monsieur le PCA de l’AIDEPY,
Monsieur le Président de l’AIDEPY
Monsieur le Président de l’Association des Etudiants de l’ENSP.
Mesdames et messieurs,
Mes chers jeunes Camarades,

Il y a un peu plus de trente un ans, j’étais dans ces locaux comme étudiant. J’étais jeune, je me sentais invincible, un peu rêveur, mais très déterminé. Déterminé à conquérir et changer le monde !

Dans cette magnifique aventure de la vie, j’ai connu des joies et des peines.

Me voici devant vous et je voudrais dire que je ne connais pas, pour un Polytechnicien, de joie plus profonde que d'être appelé à parrainer un événement comme celui-ci, autour des jeunes camarades de cette Ecole qui nous forma naguère. Quelle belle responsabilité !

Se retrouver dans ce cadre évocateur,  s'asseoir dans un fauteuil où l'on a été précédé par des hommes qui ont occupé les premiers rangs dans notre pays, dans les domaines des sciences, de l'administration, de l'armée, de l'industrie, et même de la politique, se voir entouré des représentants de plusieurs promotions où, aux cheveux grisonnants se mêlent les figures de la nouvelle génération.

Depuis 1984, année où je sortis de l'École, j'ai gardé avec elle des contacts étroits. Bien que mes occupations et mes résidences ne m'aient pas toujours permis de prendre part aux rendez-vous qui ont marqué les principales étapes de sa vie.

Au vu du cadre que je découvre ce matin, permettez-moi de rendre hommage au travail de l’équipe dirigeante de l’Ecole Polytechnique de Yaoundé.

Chers jeunes,

Comme parrain, je voudrais vous parler d’abord de l’esprit Polytechnicien, en empruntant à Marcel Prévost, un éminent écrivain qui s’est appliqué à dégager quelques caractéristiques qui selon lui, déterminent cet esprit.

Il les ramène à trois principales :

  • Tout d'abord, c'est la qualité du travail que l'on fournit à l'École, « la foi dans sa puissance irrésistible et la méthode pour apprendre le plus de choses dans le moins de temps possible et retenir ce qu'on a appris ».
  • C'est ensuite l'intelligence « collective » qui se dégage, au contact permanent de jeunes esprits curieux et éveillés, aux facultés variées et diverses, aux personnalités souvent opposées et qui s'affrontent parfois, mais qu'unit cependant une égale compréhension des mathématiques.

C'est elle, dit-il qui « les contraindra à exiger la rigueur des raisonnements, à détester la fausse éloquence, l'exagération dans l'expression des sentiments, à prendre pour règle et pour exemple de la vie les lois même de la nature ».

  • Enfin, « l'esprit grégaire », c'est-à-dire un esprit de corps qui ne se rencontre peut-être nulle part aussi profond, aussi absolu que chez le Polytechnicien.

Ces vertus polytechniciennes que Marcel Prévost a su si bien dégager avec justesse, ne sont-elles pas précisément susceptibles de servir à un bon ingénieur, je veux dire celui qui entend consacrer tout son dévouement à la réussite de son entreprise et de son pays ?

En tant que dirigeant d’une industrie, je le crois profondément et je voudrais partager avec vous quelques principes qui guident mon action à la tête d’Eneo Cameroon.

  • Le développement technique et scientifique comme socle de l’activité
  • La foi dans le travail et surtout le travail bien fait
  • La créativité et la diversité, qu’elle soit d’âge ou de genre
  • L’intégrité, la cohésion, le respect et l’engagement

L’objectif d’émergence en 2035 met en évidence un des défis majeurs que le Cameroun doit relever aujourd’hui pour s’assurer un développement socio-économique cohérent. Il s’agit de sa capacité à offrir une énergie fiable, abondante et à coût compétitif pour ses industries et raisonnable pour les ménages.

Pour répondre à une demande toujours croissante, les besoins en termes d’accroissement des capacités de production, de renforcement et d’extension du réseau sont énormes et vont continuer à croitre au fil du temps

Réfléchir sur l’avenir du secteur énergétique, c’est d’abord se poser les questions sur la pertinence de notre mix-énergétique actuel. Les options prises de développer de grands ouvrages hydrauliques comme Songloulou ou Edéa, sont-elles les seules compatibles avec les enjeux actuels ?

Le développement des projets de mini-réseaux et production locale peut avoir un impact direct plus élevé sur des populations ciblées, et une mise en œuvre beaucoup plus souple que les gros projets.

Faut-il continuer à compter sur l’énergie produite à Songloulou pour alimenter convenablement Bamenda et accompagner son développement ? La politique du « tout  grands ouvrages », du fait des besoins énormes en capitaux, ne doit-elle pas être repensée ?

Le marché de l’électricité présente d’importantes opportunités pour les entreprises qui sauront innover du point de vue technologique et du point de vue de leur modèle d’affaire, afin d’atteindre les usagers de l’électricité très souvent géographiquement isolés et aux revenus limités.

Le développement des énergies renouvelables et le progrès technologique offrent de nouvelles possibilités aux opérateurs de projet dans notre pays. En particulier, la mise en place de solutions de production hybrides, l’introduction de la mini hydro électricité, le solaire, la biomasse et le développement progressif de mini-réseaux locaux pourrait s’avérer plus adaptée aux contraintes économiques locales. Dans cette perspective, nos jeunes ingénieurs ont toute leur place.

Nous devons croire au progrès, nous devons croire en la puissance de la science avec passion mais aussi avec raison.

A Eneo Cameroon, 2015 est l’année de la consolidation de nos fondations.

2016 amorcera la transformation de l’entreprise. Nous avons parié sur l’innovation et la technologie pour bâtir notre transformation, rendre notre entreprise plus efficace et plus performante. Ce programme nous l’avons baptisé Smart Eneo.

Il vise quatre (04) objectifs essentiels :

  • Soutenir la politique sectorielle de promotion des énergies renouvelables
  • Améliorer le rendement de notre réseau de distribution (Technique et commercial);
  • Améliorer les relations avec nos clients;
  • Moderniser nos ouvrages;

Avec un Réseau de distribution devenu plus stable et le ralentissement de la spirale des poteaux bois défectueux, notre ambition est d’aller plus loin, vers des réseaux intelligents.  Avec des transformateurs plus Smart ou encore un choix plus pertinent de poteaux : bois, béton ou métalliques à la place qu’il faut.

Nous avons déjà réparé ou remplacé plus de 45000 poteaux bois en se basant sur la criticité (poteaux à charges ou poteaux de moyenne tension) et inventorier 25000 autres qui seront remplacés dans les prochains mois.

Cette transformation qui sera aussi digitale, est une quête de l’efficacité opérationnelle par la technologie afin d’améliorer notre service clientèle.

Les principaux piliers de ce programme de transformation sont notamment :

Le module Smart Human Resources par exemple qui agira sur la mutation générationnelle de nos ressources humaines. Nous avons déjà recruté plus de 265 jeunes cette année parmi lesquels des ingénieurs polytechniciens et nous lançons ce mois un recrutement d’une vingtaine d’ingénieurs.

Le Module Smart Customer Service porte sur la transformation de l’expérience client, avec notamment, le développement des services à valeur ajoutée liés à l'efficacité énergétique et l'ajustement des activités commerciales avec par exemple l’introduction des compteurs à prépaiement.

Le programme Smart Eneo devrait nous permettre de nous réinventer tout en optimisant nos coûts et in fine contenir les tarifs d’électricité.

Je peux aussi citer les modules Smart Legal, Smart Finance ou Smart Investment. Vous comprenez à quel point tout à l’heure, j’aurai un fort intérêt à découvrir vos thèmes de recherche sur l’énergie dans le cadre de cette semaine du Polytechnicien.

Vous êtes certainement très curieux de savoir pourquoi je vous parle  ce matin de Smart Eneo ce matin ? C’est parce que pour moi, le temps des cloisonnements est révolu !

Nous avons la conviction que l’avenir des savoirs scientifiques passe par la solidarité entre formation et recherche, entre université et entreprise.

L’Ecole Polytechnique de Yaoundé a déjà commencé à conclure des partenariats. Elle devra encore les multiplier avec les acteurs du monde de l’entreprise. Son niveau d’excellence l’appelle à jouer un rôle moteur auprès de ses partenaires.

A Eneo, nous avons besoin d’ingénieurs pour porter nos investissements du futur !

Nous avons besoin d‘ingénieurs pour développer des innovations et améliorer notre productivité !

Nous avons besoin d’ingénieurs pour mener tous ces projets complexes et, par la maîtrise parfaite de leurs différents métiers, éviter à nos entreprises des erreurs qui peuvent être ruineuses pour le secteur de l’électricité et pour le pays entier.

Dans ce domaine, l’Ecole a un rôle à jouer, puisque c’est elle qui aiguille les élèves vers des spécialisations et des carrières futures.

Dans l’intérêt de tous, elle doit les éclairer sur les besoins réels des différentes branches de l'économie nationale.

Les élèves ont notamment besoin d’être dirigés vers des spécialisations qui deviennent de plus en plus impératives pour les besoins de notre pays : l’énergie, les technologies et systèmes d’information ou encore le numérique.

Voilà autant de raisons qui font de cette Semaine du Polytechnicien, un rendez-vous fort utile.

Mes chers jeunes amis,

Le jour venu, soyez des dirigeants éclairés et ouverts.

Ne cherchez pas à vous entourer uniquement des gens qui vous ressemblent.
La diversité des points de vue, de cultures, de tempéraments, de formations et je dirais même de gendre, est une richesse pour toutes les organisations dans lesquelles Vous serez amenés à exercer vos talents.

La solidarité historique qui anime le réseau des polytechniciens est fondamentale ; mais sachez aussi aller plus loin, et oser recruter des collaborateurs d'origines diverses, cette diversité est un investissement que vous ne regretterez pas.

La formation qui vous est dispensée est une formation d’excellence.
En vous distinguant par vos capacités intellectuelles, vous montrez que vous êtes à même de la recevoir, et capables de la faire fructifier. Etre Polytechnicien n’est pas une fin en soi.

Votre "gloire" sera celle des réussites collectives auxquelles vous aurez contribué, dans vos entreprises ou vos administrations. Comme ingénieurs, comme chercheurs, comme entrepreneurs, mais toujours et surtout comme innovateurs. Je vous souhaite d’être audacieux. Il n’est pas de victoire sans courage ni prise de risques.

Pour ma part, mes chers camarades, j'ai le sentiment d'avoir puisé dans mon éducation polytechnicienne, le meilleur de ma vie professionnelle. Si quelques succès me sont advenus, j'en fais hommage aujourd'hui à notre chère École et je lui en adresse le plus sincère merci.

Puisse-t-elle longtemps encore, par-delà les collines de Yaoundé, rester le cœur du Cameroun, le pur foyer où les futures générations viendront à leur tour développer la science et la technologie pour continuer à éclairer notre pays.

Je vous remercie pour votre aimable attention !


image
SUIVI DE VOS DEMANDES

Evolution et devis électronique

image
FACTURE ELECTRONIQUE

12 Derniers mois & Alertes emails

image
RÉCLAMATIONS EN LIGNE

Suivi et relance

image
TRAVAUX & INCIDENTS

Programme par ville et quartier

ALERTES ENEO

Recevez nos Alertes en temps réel:

(Factures ; Impayés ; Travaux et Incidents)

RESTEZ CONNECTES

Retrouvez Eneo sur les réseaux sociaux

APPLICATIONS MOBILES

Smartphones & Tablettes